ads

Festival de Cannes : les palmes d'or les plus contestées: Sous le soleil de Satan de Maurice Pialat, 1987 

festival-de-cannes-les-palmes-d-or-les-plus-contestees
 
 
5°
Sous le soleil de Satan de Maurice Pialat, 1987 

 

C’est de loin la Palme d’or la plus controversée de tous les temps. Au moment même où Maurice Pialat s’apprêtait à venir chercher sa belle récompense sur scène, l’audience s’est partagée en deux. D’un côté, il y avait ceux qui applaudissaient bien fort en guise de félicitations. Mais de l’autre côté, il y avait les personnes qui huaient de toute leur force pour témoigner leur désapprobation de la décision du jury du Festival de Cannes. Les sifflements se sont encore intensifiés lorsque Maurice Pialat a pris le micro. Il a fini par conclure par une phrase devenue culte : « Si vous ne m'aimez pas, je peux vous dire que je ne vous aime pas non plus. » 




 
 
 
 
 

Voir aussi


les-5-expos-les-plus-attendues-de-la-rentree-2018
Les 5 expos les plus attendues de la rentrée 2018

L’Asie rêvée d’Yves Saint Laurent    A partir du 02 octobre...

palme-d-or-2018-5-choses-a-savoir-sur-une-affaire-de-famille
Palme d'or 2018 : 5 choses à savoir sur « Une affaire de...

Véritable joyau cinématographie   Les jurys et tous ceux qui ont suivi le...